Seventh Screen Logo

FR | EN

MINOKIN: Restaurer notre justice

Documentary


❖ SYNOPSIS

Des communautés autochtones au Québec sont à restaurer une pratique judiciaire ancienne dans leur lutte contre le crime : l’exil. En mars 2017, le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni a expulsé de sa communauté un homme que l’on avait accusé de trafic de drogue. Cet individu sera banni de sa communauté jusqu’à ce qu’il reçoive sa sentence. C’est un phénomène pancanadien. Tout récemment, Bobby Cameron, chef de la Fédération des nations autochtones souveraines en Saskatchewan, déclara que dix Premières nations dans sa province avaient expulsé certains individus de leur territoire pour des raisons similaires. La pratique, dit-il, est en train d’être adoptée partout au Canada. «Le bannissement n’est pas nouveau», dit-il sur les ondes de Radio-Canada. « Pendant des siècles, bien avant qu’un gouvernement n’ait mis le pied sur ces terres ancestrales, il y avait l’exil. » Mais la réapparition en temps moderne de cette pratique traditionnelle n’est qu’un élément d’un mouvement plus large cherchant à transformer la justice dans les communautés autochtones. Partout au pays, chefs, ainés et conseils sont à repenser le système juridique en fonction des valeurs, des traditions et des croyances de leur peuple. Minokin : réparer notre justice est un documentaire unique portant sur cette quête collective, telle qu’elle se vit dans les communautés du Québec.

❖ INFO